A propos…

Tout d’abord, nous ne sommes pas un service municipal ni privé; nous sommes une organisation sans but lucratif. Et l’objectif de cette organisme est d’aider les sinistrés et de soutenir les services d’urgence qui font appel à nos service. Plusieurs services de pompiers auxiliaires existent déjà au Québec et une fédération a d’ailleurs été créée récemment. Les pompiers auxiliaires ont pour tâches d’aider les sinistrés et les intervenants sur une intervention tandis que les pompiers, ayant à leur actif plusieurs heures de formation très pointue doivent principalement agir sur une intervention. L’APALL (association des pompiers auxiliaires Laurentides-Lanaudière) et d’autres organismes similaires sont élaborés sur la même hiérarchie que les services d’incendie et ont aussi des protocoles similaires. D’ailleurs, une vérification d’antécédent judiciaire est toujours effectuée pour chaque bénévole de notre organisme. Il est aussi évident qu’une formation est assurément suivie par chacun de ces bénévoles et elle se doit d’être réussie par ceux-ci s’ils veulent pouvoir porter le nom de pompier auxiliaire. Cette formation comporte plusieurs volets dont la confidentialité, les secteurs d’opérations , les zones, les tâches, la prise en charge d’un sinistré, CNESST et plusieurs autres. Le fonctionnement de notre organisation est simple mais des questionnements demeurent quant aux relations avec les municipalités. Nous rencontrons chaque municipalité et/ou directeur incendie des municipalités dans un rayon de plus ou moins 60 km de nos casernes. Cette distance est très importante car elle donne une résultante de délai de réponse raisonnable. Une fois sur place, nous prenons en charge les sinistrés jusqu’à l’arrivée de la Croix-Rouge. Nous nous occupons également de ravitailler les pompiers municipaux sur place en nourriture et breuvage. Plusieurs services font aussi appel à nos services pour le seul volet approvisionnement de ses pompiers, même dans les cas où il n’y a pas de personnes sinistrées. Il est très important de spécifier que les citoyens ne peuvent pas solliciter nos services; seules les municipalités le peuvent avec une entente annuelle

– BUDGET –

Le montant déboursé par une municipalité pour nos services est établi sur la base du nombre de pompiers volontaires de cette municipalité. Ces montants peuvent faire partie d’un contrat annuel ou ponctuellement lorsqu’une municipalité nous appellent par l’entremise de leur poste de commandement (PC), sur une situation particulière. Par la suite, nous chargeons un taux horaire à la municipalité pour laquelle nous sommes intervenus. Il n’est pas question ici de montant monétaire important. Ce sont des montants minimes pour nous permettre de payer: diesel, essence et dépense mécanique liés au véhicule. Précisons ici que les montants reçus des municipalités sont utilisés entièrement pour le fonctionnement de l’organisation, puisque nous sommes un organisme à but non lucratif. Il est donc nécessaire pour nous de devoir régulièrement procéder à des levées de fond pour toute autre dépense liée à la caserne, vêtements, réparation, modernisation. Il est important de dire que d’une certaine façon, chaque dollar que la population investit dans ses levées de fond sert directement une personne sinistrée soit en ayant un véhicule mieux aménagé pour l’accueillir ou une caserne pour les accueillirent ou en ayant une caserne plus proches des grands centres pour réduire le délai de réponse pour le plus de citoyens possibles.Merci à tous d’avoir pris le temps de lire ce texte car nous sommes assurés qu’il vous a éclairé sur plusieurs aspects nous concernant.

En conclusion, nous sommes heureux de recevoir toute candidature pour tous nos secteurs soient: Lanaudière, Basses-Laurentides, Hautes-Laurentides.

SOUTENIR ET SERVIR